décembre 1, 2015

L’association

"Les jeunes partent avec nous durant 15 jours, ils se posent des questions sur ce qu'ils ont fait et ce qui se passe mal et c'est par là que l'on commence.”

Sylvie Boutarfa, RTS, 2016

Historique de l'association

L’association est portée par une vision égalitaire et solidaire de la société, dans laquelle tout le monde devrait avoir les mêmes chances de réussir. À ChangeLaDonne, nous pensons que les institutions publiques mais aussi privées et associatives devraient être capables d’intégrer tous les individus en donnant à chacun les moyens de s’insérer dans le monde du travail, de s’épanouir et de prétendre à un avenir meilleur. Au-delà de penser à la planète que nous léguerons à nos enfants, nous considérons qu’il est urgent de se préoccuper des enfants que nous laisserons à la planète : les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens de demain. C’est pourquoi la société doit tout mettre en œuvre pour offrir des solutions à ceux qui, de par leur situation socio-économique, sont condamnés trop tôt à l’exclusion et à la souffrance.

C’est dans cet esprit que Pierre et Sylvie Boutarfa ont décidé de fonder une structure associative après plusieurs années d’expérience auprès de jeunes en difficulté, en institutions et en milieux ouverts. Ayant constaté que certains jeunes n’étaient parfois pas réceptifs aux dispositifs traditionnels, ils ont imaginé un modèle de prise en charge fondé sur la confiance, la proximité, le sport et un suivi quotidien personnalisé. L’association a démarché les instances genevoises de 2011 à 2013 et a obtenu son premier mandat en 2014 avec le Service de protection des mineurs (SPMI). Elle a ensuite collaboré avec plusieurs tribunaux dans le pénal et le civil (Protection des mineurs, Protection de l’adulte et de l’enfant) et depuis 2017, elle propose d’accueillir les adolescents au sein d’un appartement dédié, d’une capacité de trois personnes, qui permet un suivi plus rigoureux.